Poids ND
Pays d'origine

Conditionnement (poids)

, , , ,

Thé ou autre plante

Type de thé

Thé nature ou parfumé

Région d'origine

Température d'infusion

Temps d'infusion

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Thé blanc (très légèrement oxydé) : le thé blanc contient beaucoup d’antioxydants. Il est léger et faible en théine. En médecine chinoise, il est conseillé en période de canicule, car il abaisse naturellement la température du corps.

Thé noir (appelé thé rouge en Chine) : est excellent pour le système cardiovasculaire en général. Selon une étude britannique, sa forte teneur en flavonoïdes contribuerait à freiner l’ostéoporose. De plus, la théine améliorerait les capacités mentales et l’humeur en général.

Thé vert (non fermenté) : le thé vert conserve toutes les propriétés de la plante fraiche. C’est un antioxydant réputé qui contient des vitamines (vitamine C, vitamines du groupe B, vitamine E) et des minéraux (potassium, phosphore, fer, cuivre et calcium). Il active le métabolisme et stimule le brulage des graisses.

Thé Wulong (oolong) (partiellement fermenté) : le thé Wulong est excellent pour la santé, car il favorise l’élimination des graisses et des toxines. Il facilite également la digestion. Thé pauvre en théine convenant parfaitement pour la fin d’après-midi ou le soir.

L’eau : un bon thé peut être gâché par une eau de mauvaise qualité. Il est donc primordial de choisir une eau pure (eau de source des Pyrénées ou des Vosges — mais surtout pas d’eau minérale).

Dosage : il faut compter environ 2 g de thé pour 250 ml d’eau. Pour un thé classique, cela représente à peu près une cuillère à café. Si le thé est très volumineux (thé blanc ou certains thés verts et Wulong) il convient de doubler ou tripler la dose pour obtenir le poids désiré. À l’inverse si le thé est dense (thé en feuilles brisées ou Sencha japonais) on diminuera alors la quantité (apparente) de moitié.

Le Rooibos est une plante buissonnante qui ne pousse qu’en Afrique du Sud.
Après récolte, ses feuilles vertes en forme d’aiguilles sont coupées puis mises à oxyder naturellement au soleil. Cette étape donne sa couleur rouge au rooibos et son gout unique.
Il est reconnu dans le monde entier pour ses vertus pour la santé grâce à sa forte teneur en flavonoïdes (molécules très réputées pour leurs vertus antioxydantes), et en minéraux (fer, calcium, potassium, zinc, manganèse et magnésium).
Il est apprécié pour sa douceur en bouche et son effet apaisant.
Il peut être consommé à tout âge et à n’importe quel moment, car il ne contient pas de théine.
Le rooibos peut être bu aussi bien chaud que froid. On peut lui ajouter une goutte de lait.

Les thés blancs sont peu théinés et rafraichissants.


 

Tous les thés verts de notre sélection sont récoltés au printemps (entre fin mars et fin avril). Ils sont cueillis à la main par des femmes et des hommes qualifiés. Ils sont ensuite fabriqués artisanalement dans la tradition de chaque cru.


 

Proche des thés verts, le thé jaune de cette province est obtenu grâce à un procédé de fabrication spécifique. Les feuilles sont mises à l’air libre par trois fois entre les étapes de cuisson.
Cette méthode lui donne beaucoup de douceur au palais. Thé produit en toute petite quantité.


 

Les thés noirs de Chine de notre sélection sont cueillis à la main au printemps et fabriqués de manière artisanale. Ces thés sont peu taniques et offrent douceur et complexité au palais.


 

Les thés fumés sont fabriqués selon la méthode de fumage traditionnelle sur feu de bois de résineux.


 

Les thés au Jasmin sont imprégnés du parfum des fleurs de jasmin fraiches.


 

Les thés à éclosion (Blooming Tea) sont composés de tendres feuilles et bourgeons minutieusement assemblés autour d’une fleur pour former une boule.


 

Les thés Wulong sont faibles en théine et déstressants.

Les feuilles des thés Wulong de Anxi sont roulées lors de la fabrication. Leur couleur peut aller du vert au brun vert foncé suivant leur degré d’oxydation. La liqueur varie de l’ambre clair à l’ambre foncé, son gout est floral avec quelques nuances fruitées, toujours doux au palais.

Les thés Wulong de Guangdong (Montagne du Phoenix) sont issus d’une nature sauvage à 1000 m d’altitude. Ils présentent de longues feuilles et tiges brunes qui donnent à l’infusion une liqueur ambre limpide et parfumée (notes de fruits exotiques).

Les thés Wulong de la montagne Wuyi sont prestigieux et recherchés par les amateurs. Ils sont produits dans un environnement protégé (classé au patrimoine mondial de l’UNESCO), en très petites quantités par des paysans « maitres de thé » réputés qui maitrisent parfaitement leur fabrication complexe. Ces thés développent des gouts aux notes chaleureuses allant des fruits aux fleurs suaves et nous gratifient d’un arôme envoutant. Très grande longueur en bouche.

C’est au tout début du 19e siècle que l’on commence à cultiver du thé à Taïwan grâce au savoir-faire en thé des migrants chinois venus du Fujian.


 

Les Pu’Er Shu sont des thés qui subissent une postfermentation accélérée lors de leur fabrication. Ils offrent des arômes puissants de sous-bois, de terre humide, d’humus, etc. Leur liqueur est très sombre avec une texture ronde (ni âpre ni astringente). Thés faibles en théine.

Les Pu’Er Sheng sont proches des Pu’Er Shu, mais leur postfermentation se réalise naturellement avec le temps. Au début ils développent des arômes frais et vifs, avec des nuances rappelant l’oseille ou les fruits acidulés. Avec le temps ils gagnent en rondeur. Leur liqueur varie du jaune à l’orangé, jusqu’au rouge sombre pour les thés plus âgés.
Ce type de thé offre une large palette de saveurs (fruits bien murs, compotés ou confits) en fonction des crus, du millésime et des conditions de stockage.

Le Japon produit principalement des thés verts. Pour la majorité ils sont stabilisés à la vapeur selon une ancienne méthode chinoise (sencha). Le terroir japonais apporte au thé des notes iodées plus ou moins marquées. Leur gout est bien vert, ils sont parfois vifs et peuvent aussi offrir douceur et onctuosité.


Les thés verts de Corée du Sud ne sont pas beaucoup exportés. Ils sont fabriqués selon une méthode unique propre à la Corée. Ils offrent fraicheur et douceur en tasse.


En feuilles entières (OP) ou brisées (BOP), les thés de Ceylan ont un gout riche et fruité. Ils sont appréciés le matin, car ils sont toniques. Ils offrent une belle tasse rouge cuivrée brillante.

Les thés noirs de Darjeeling récoltés au printemps (F.F. First Flush) sont légers en tasse. Ils sont fruités ou fleuris et ne présentent aucune astringence. Les récoltes d’été (S.F. Second Flush) sont plus soutenues avec des notes boisées.

Les thés noirs d’Assam sont corsés et charpentés et dévoilent des notes épicées et fruitées.